30/06/2005

On parle de la Barrière dans Le Soir d'aujourd'hui !!!

Ce midi, en mangeant mon stoemp, j'ai trouvé un petit article qui décrit de manière courte mais au combien jolie la Barrière... (Le Soir du jeudi 30 juin 2005, pg 4, titre de l'article: "175 ans, 175 lieux").
 
Bonne journée à toutes et tous !
 
Olivier.

15:44 Écrit par Olivier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ca marche !!!

Après un bon mois de silence... me revoilà... avec une bonne nouvelle !
 
La ligne tracée à proximité d'un des distributeurs à billets les plus sollicités du pays, j'ai nommé, le distributeur de la Barrière de Saint-Gilles, est maintenant un peu effacée... Effacée, pas vraiment... en fait, à y regarder de plus près, il s'agit d'une bande autocollante et pas de peinture.
 
Le mystère reste entier quant au créateur de cette 'oeuvre de discipline'... la Commune ? Fortis ? Pourquoi avoir choisi une bande autocollante et non pas de la peinture... est-ce juste un test avant de passer à la peinture ?
 
Quoiqu'il en soit, voici la bonne nouvelle...avec preuve à l'appui... CA FONCTIONNE ! Je viens de photographier cette jolie file (pas fille !!!) de quidam attendant patiemment leur tour. Du coup, le passage pour piéton est tout à fait dégagé !
 
Qui a dit que les choses allaient de mal en pis !?
 
Olivier (en direct de la Barrière !)

12:11 Écrit par Olivier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

03/06/2005

En file s'il-vous-plaît !!!

Et voilà... de retour après 3 semaines et 1/2 de découvertes et de chouettes rencontres péruviennes...
 
En regardant par la fenêtre, une chouette nouvelle, quelqu'un (la commune ?, un privé ?, ...) a collé 2 bandes jaunes sur le sol en face du distributeur de billets de la Barrière ! Je présume que cette personne bien intentionnée à voulu éviter que la régulière file de personnes attendent le long du mur et non pas sur le passage pour piétons et la chaussée... bonne idée... mais malheureusement, d'après ce que j'ai pu en voir jusqu'à présent, soit les gens ne comprennent pas, soit un préfère risquer leur vie en étant frôler par les voitures entrant sur la chaussée de Waterloo en direction de Ma Campagne...
 
A bientôt !
 
Olivier.

14:48 Écrit par Olivier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |